Drapeau et Hymne national du Cambodge

Le drapeau du royaume du Cambodge est composé de 3 bandes horizontales : une bande en rouge au milieu qui est entourée par deux bandes bleues. La couleur blanche figure dans la représentation du temple d’Angkor Vat au centre du drapeau. Chaque couleur symbolise une devise du pays : le rouge pour la Nation, le bleu pour le Roi et le blanc pour la Religion.

Vidéo de l’hymne du Cambodge : Nokoreach

L’hymne Cambodgien Nokor Reach (en Khmer: នគររាជ) a été adopté en 1941 puis supprimé lors de la période des khmers rouges. L’hymne a été restauré en 1993 lorsque le Cambodge est une devenue une monarchie constitutiennelle. Les paroles ont été écrites par le bonze Chuon Nat et la musique créé par F. Perruchot et J. Jekyll.

Paroles de l’hymne du Cambodge

Som pouk tepda rak sa moha khsath yeung
Oy ben roung roeung doy chey monkol srey soursdey
Yeung Khnom preah ang som chrok Krom molup preah Baromey
Ney preah Noropdey vong Khsattra del sang preah sat thm­r
Kroup Kraung den Khmer borann thkoeung thkann

Prasath sela kombang kan dal prey
Kuor oy sr­may noeuk d­l yuos sak Moha Nokor
Cheat Khmer dauch Thmar kong vong n­y l­ar rung peung chom hor.
Yeung sang Khim por pheap preng samnang robuos Kampuchea.
Moha r­th koeut mieo you ang veanh hey

Kroup vath aram lo te so sap thoeur
Sot doy am nu rom lik koun poth sasna
Chol yeung chea neak thioeur thiak smos smak tam bap donnta
Kong te thevoda nung chuoy chrom chreng phkut phkang pra yoch oy
Dol prateah Khmer chea Moha Nokor

Traduction de l’hymne cambodgien en français :

Que le ciel protège notre Roi
Et lui dispense le bonheur et la gloire
Qu’il règne sur nos cœurs et sur nos destinées,
Celui qui, héritier des Souverains bâtisseurs,
Gouverne le fier et vieux Royaume

Les temples dorment dans la forêt,
Rappelant la grandeur du Moha Nokor
Comme le roc, la race khmère est éternelle,
Ayons confiance dans le sort du Kampuchéa,
L’Empire qui défie les années

Les chants montent dans le pagodes
A la gloire de la Sainte foi Bouddhique
Soyons fidèles aux croyances de nos pères
Ainsi le ciel prodiguera-t-il tous ses bienfaits
Au vieux pays khmer, le Moha Nokor


Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *