Santé au Cambodge

Le Cambodge est un pays pauvre qui a été ravagé par des années de guerre. La situation sanitaire dans ce pays est donc critique : les Cambodgiens sont notamment touchés par le paludisme, par la tuberculose mais aussi par la rage. C’est pourquoi vous devez prendre un certain nombre de précautions sanitaires avant de vous rendre dans ce pays.

Les vaccins à faire avant votre départ

Au Cambodge, il n’y a pas de vaccin obligatoire à effectuer. Pour ce qui concerne la fièvre jaune, cette maladie ne touche pas le pays. Toutefois, si vous venez de séjourner dans un pays touché, il est préférable de demander un traitement avant votre départ. D’autres vaccins, non obligatoires, sont fortement recommandés. Ainsi, pensez à vous vacciner contre l’hépatite A et B, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la typhoïde, l’encéphalite japonaise mais aussi la rage qui fait malheureusement des ravages au Cambodge (évitez par exemple de vous approcher de trop près des chiens errants ainsi que des singes).

Les maladies que l’on peut rencontrer au Cambodge

Dans ce pays, méfiez-vous des moustiques qui sont d’importants vecteurs de maladie avec en tête, le paludisme. Même s’il ne concerne que les zones rurales, le paludisme est présent dans des lieux ultra-touristiques tels que le site d’Angkor. Si le paludisme se transmet à la tombée de la nuit, il est une autre maladie sérieuse qui se transmet de jour : la dengue. Si elle n’est généralement pas mortelle, la dengue est toutefois très invalidante et aucun traitement n’existe à ce jour. Vous devrez donc redoubler de prudence envers les moustiques. Il est conseillé de porter des vêtements couvrants, même la nuit. Idéalement, ils seront imprégnés de répulsif. Ne pas oublier d’enduire au passage votre moustiquaire. Nous vous conseillons les produits de la marque Insert Ecran qui sont très efficace (environ 5€ pour la protection peau et 7€ pour la protection des vêtements). Mais le paludisme et la dengue ne sont pas les seules maladies graves que vous risquez d’attraper au Cambodge. Le tétanos, le VIH, l’hépatite A et B mais aussi l’encéphalite japonaise et la rage sont aussi de réelles menaces dont vous devrez vous protéger absolument.

Les problèmes de santé

Vous pourrez souffrir de diarrhées et de douleurs abdominales durant votre séjour. Pour éviter cette situation, évitez de boire l’eau du robinet. Évitez également les glaçons et les bouteilles d’eau décapsulées. Le Cambodge est un pays tropical à seulement 1500 km de l’équateur. Le soleil est particulièrement virulent dans ce pays : coups de soleil et insolations sont fréquents. Ne vous exposez pas sans écran total et éviter de consommer des mangues ou des citrons verts qui sont des aliments photo sensibilisants ! Certains animaux peuvent constituer des menaces pour votre santé : attention aux morsures de serpents (néanmoins peu nombreux dans les zones touristiques), de scorpions mais aussi de chiens qui souffrent souvent de la rage. Portez des chaussures montantes et des chaussettes, marchez bruyamment et n’aventurez pas vos mains dans un endroit sombre ou que vous jugerez suspect. Enfin, la bilharziose sévit également au Cambodge. Cette maladie s’attrape par la baignade : il est donc déconseillé de vous plonger dans le Mékong.

Votre trousse de secours

Première recommandation : préparez votre trousse de secours à l’avance. Sur place, les « pharmacies » et surtout les « pharmaciens » sont peu fiables. Les médicaments proposés sont souvent des contrefaçons. Dans votre trousse de secours, emportez bien-sûr vos traitements en cours ainsi que les ordonnances rédigées si possible en français et en anglais. Munissez-vous également de seringues et d’aiguilles stériles, de sparadraps, de bandages, de désinfectant, d’un thermomètre mais aussi de crème solaire et de pommade cicatrisante. Demandez à votre médecin de vous prescrire de médicaments anti-diarrhée, antiallergiques, antispasmodiques et anti-inflammatoires. N’hésitez pas à lui demander des informations supplémentaires avant votre départ pour un séjour en toute sérénité.

Contacts utiles au Cambodge :

– Samu : 119 (N° d’appel d’urgence)

– Hôpital Calmette :

855-(0)-23 42 69 48
855-(0)-11 42 69 48 (portable du médecin en permanence aux urgences)

– Médecin conseil de l’ambassade de France au Cambodge : Naga Clinic

11, rue 254 (Senei Vinna Vaut Oum)
855-(0)-23 21 13 00 (standard)
855-(0)-11 81 11 75 (portable),
855-(0)-12 76 75 05 (portable),

– Institut Pasteur du Cambodge
5 boulevard Monivong
855-(0)-23 42 60 09
info@pasteur-kh.org

A SIEM REAP :

– Samu de l’hôpital provincial de Siem Reap : 855-(0)-63 76 11 19

– Services des urgences de la clinique « Royal Angkor International Hospital » (co-gérée par le Bangkok Hospital): 855-(0)-63 76 18 88

– Naga Healthcare (un médecin francophone exerce dans cet établissement)
660 rue Hup Guan (derrière le marché central)
Réception : 855-(0)-92 79 31 80 / 63 76 12 95


Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *