Angkor Thom, la « Grande Cité » du complexe d’Angkor

Les vestiges d’Angkor Thom, la « Grande cité » sont concentrés dans le plus important site du complexe archéologique d’Angkor. Les restes de cette ville n’ont de cesse de rappeler la grandeur d’antan de l’Empire angkorien.

La « Grande cité » de l’époque glorieuse des Khmers

Angkor ThomAngkor Thom est une cité au coeur du complexe archéologique d’Angkor, souvent confondue avec les autres temples de ce site. Construite par Jayavarman VII, cette ville fut à son époque la dernière grande capitale de l’Empire Khmer. Elle a été bâtie dans le but de restaurer la puissance d’Angkor, après la destruction de la cité par les Chams. Cette grande cité se trouve à deux kilomètres de la rive droite de la rivière Siem Reap et arbore une forme carrée, dont les côtés s’étirent sur environ deux kilomètres. Son périmètre est renforcé par un rempart continu haut de huit mètres, autour duquel sont construites des douves. Selon les estimations, la ville accueille à son apogée pas moins d’un million d’habitants.

Un condensé de vestiges architecturaux et historiques

La cité est traversée par deux voies perpendiculaires qui convergent à son centre, là où se trouve le Temple Bayon. Aux extrémités de ces voies, quatre grandes portes sont surmontées par les quatre Grand Rois de la légende hindouiste, aux côtés du dieu Indra sur son éléphant tricéphale. Dans l’enceinte de la « Grande cité » se trouvent plusieurs vestiges de temples, de palais et autres bâtiments de l’Empire khmer. Parmi ces ruines figurent entre autres le Phimeanakas, la Terrasse des éléphants, le Tep Pranam et le Baphuon et son gigantesque Bouddha couché.

Les vestiges d’Angkor Thom laissent en outre apparaître l’existence passée d’un dispositif de gestion de l’eau très avancé, composé du Bang Thom, un système de recueillement des eaux usées dans l’angle sud-ouest de la cité ; d’un baray ou un réservoir d’eau situé à l’ouest du Palais Royal, ainsi que d’une grande mare royale de 125 m x 45 m appelée Sras Srei, dont la bordure est finement ornée par des figures d’animaux taillées avec force détails.


Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *