Le combat du jour : les cernes

Aujourd’hui, je vous propose de parler de violet, de bleu et de fatigue. Cela ne vous dit rien ? Je suis pourtant convaincue que vous connaissez bien le petit fléau physique auquel je fais référence. Le titre de l’article a d’ailleurs déjà dû vous mettre sur la voie. En effet, je souhaite ici évoquer la question de ces sympathiques petites auréoles colorées qui cerclent (trop) souvent nos yeux façon panda : j’ai nommé les cernes. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais en ce qui me concerne, on peut dire que dame nature m’a particulièrement gâtée en la matière! A croire que la fée des ratons laveurs s’est penchée par erreur sur mon berceau afin de maquiller le contour de mes yeux au charbon magique. C’est bien simple : que je dorme 3 heures ou 12, j’ai l’air fatiguée.

Une petite enquête menée sur le terrain m’a néanmoins rapidement appris que j’étais loin d’être la seule à porter le poids de deux valises sous mes paupières inférieures. Les cernes, c’est un peu le combat de 99% des femmes (celles qui constituent les 1% restant sont gentiment priées de me faire parvenir l’adresse de leur bonne marraine la fée par mail). Cela dit, qu’on se rassure : les cernes ne sont pas une fatalité. Avec quelques petites astuces naturelles et un brin de camouflage, il est en effet assez aisé de les rendre invisibles. Le challenge vous tente ? Alors voici quelques conseils.

L’eau de bleuet

L’eau de bleuet est idéale pour conter fleurette aux yeux fatigués. Ses propriétés astringentes et décongestionnantes apaisent instantanément le contour de l’œil et atténuent les cernes. Trouvable en grande surface ou parapharmacie, elle est généralement peu onéreuse (environ 5 € le flacon de 200 ml). Mon astuce : la mettre au réfrigérateur et en imbiber deux cotons à poser sur les yeux chaque matin. Certes, pendant une minute on ne ressemble pas spécialement à la personne la plus glamour de l’univers mais l’effet est garanti !

Les carottes

Saviez-vous qu’une carence en vitamine A pouvait provoquer un gonflement des paupières et accentuer les cernes ? Afin de préserver la santé de vos yeux et la fraîcheur de votre regard, il est ainsi important de bien choisir ce que vous mettez dans votre assiette…ou votre hamburger (qui mange un hamburger dans une assiette ? Je vous le demande !). Riches en vitamine A, les carottes seront des alliées de taille pour vous aider à luter contre les cernes. Râpées, cuites, en purée ou en rondelles, faites leur la part belle dans votre alimentation et admirez le résultat.

L’anti-cerne

Des fleurs, des légumes… et si on trichait un peu plutôt ? Pour un regard reposé en une minute top chrono, direction la trousse à maquillage. L’anti-cerne est à mon sens un indispensable en cas de cernes tenaces. Mais attention, pour un effet vraiment réussi il y a quelques règles à respecter. Tout d’abord, mieux vaut choisir une texture adaptée à la nature de votre peau. Les textures liquides conviendront mieux aux épidermes desséchés tandis que les anti-cernes en crème seront redoutablement efficaces sur les peaux mixtes et grasses. L’erreur la plus courante consiste à étaler le produit horizontalement le long de vos cernes. Cette méthode est inefficace car elle a tendance à plomber votre regard et à laisser plus d’anti-cerne sur vos doigts que sous vos yeux ! Pour un résultat optimum, appliquez votre anti-cerne en le tapotant légèrement avec vos doigts selon le schéma suivant :

Lutter contre les cernes

Seul inconvénient de l’anti-cerne : il n’agit bien évidemment pas à la source du problème et se contente de camoufler. Néanmoins, il serait dommage de s’en priver ! Vous voilà maintenant efficacement armée pour mener la vie dure à vos cernes. Et vous, avez-vous d’autres astuces à nous faire partager ?


Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *