Les basiques qui rendent notre penderie « fashion friendly »

Un jour, durant ma 16 ème et rebelle année, j’ai eu une impulsion regrettable : « Et si je portais un pantalon pattes d’éléphant vert pomme assortis d’un joli t-shirt rose à motifs liberty ? ». Après avoir passé des années à m’habiller en noir et gris, je voulais m’émanciper et prouver qu’il était possible de troquer les habits de Mercredi Adams contre ceux de Janis Joplin avec aisance et élégance. Au final, mon combo improbable ne relevait qu’un seul défi : celui  de provoquer une grippe intestinale à un caméléon.  C’est à cette époque que j’ai compris l’utilité d’avoir de bons basiques dans ma penderie. Grâce à eux, aucun risque de faux-pas ! Aujourd’hui encore, lorsque j’hésite entre plusieurs tenues, mon cœur va vers ces pièces indémodables qui m’assurent un sans faute. Mais quels sont donc ces basiques qui sauvent une penderie des pires errances vestimentaires ?

Mariniere

  • La Marinière

>Petit pull à rayures originellement dévolu aux braves matelots qui écumaient les ports (et faisaient chavirer le cœur des femmes), la marinière vogue paisiblement depuis plus d’un siècle sur les flots mouvants de la mode féminine. Evocatrice d’aventures océaniques et  de ballades en bord de mer, elle se décline aujourd’hui en plusieurs couleurs et s’accommode aussi bien d’un jean que d’une petite jupe malicieusement soulevée par le mistral. Bref, la marinière, c’est un peu le vêtement qui dit «Tu ne vas pas faire la fête sur un Yacht ce soir, mais tu auras la classe quand même» lorsque l’on ouvre son armoire. Dur de résister à une promesse pareille…

  • Le t-shirt blanc

Tee shirt blanc

Le T-shirt blanc est en quelque sorte le St Graal des basiques. Classique intemporel, il s’assortit avec tout, à l’exception des tâches de bolognaise (faites tourner les serviettes comme disait l’autre). Simple mais jamais ringard, il nous donne cette irrésistible aura de femme nature confiture, capable de s’habiller d’un rien avec élégance. Il s’agit en outre d’un copain plutôt facile à vivre. Fidèle et tolérant, il ne boude jamais face à l’excentricité d’une jupe aux motifs psychédéliques ; pas plus que devant la désarmante simplicité d’un pantalon en lin. Bref, on lui dit oui pour le meilleur sans jamais envisager le pire.

  • La petite robe noire

Robe noire

La petite robe noire (ou PRB pour les intimes) est à la mode ce que la pâte à tartiner est au pain : un indispensable ! Qu’elle soit longue ou courte, avec un décolleté plongeant ou un pudique col de danseuse, sa magie opère à tous les coups. Il s’agit en outre d’une arme de séduction massive qui fait tourner la tête des hommes aussi sûrement que les bulles de champagne engourdissent la vôtre. Personnellement, je la porte plus volontiers en soirée et accessoirisée de chaussures à talons « oh- mon-dieu-que-c’est-haut !» pour frôler les nuages.

Maintenant que cette liste est achevée, je peux vous affirmer avec l’exagération qui m’est chère que ces 3 basiques sont parvenus à sauver ma penderie d’une overdose d’excentricité. Néanmoins, je vous l’avoue, il m’arrive de regretter mon pantalon à patte d’éléphant vert pomme. J’ai la nostalgie colorée.

Et vous ? Quelles sont donc ces valeurs sûres qui ont signé un CDI avec votre dressing ?


Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *